1) j’ai commencé le Hua Gong avec Noëlle Dehousse à Malaucène l’été 2018 où je passe mes vacances.
Cela m’a tout de suite plu car cela me semblait très efficace, presque étonnant. Je ne pratiquais que pendant les vacances et certains mouvements sont trop difficiles pour moi notamment les balayages pour mes lombes de 73 ans. J’ai suivi pendant le confinement les séances zoom de Rinaavec plaisir et des séances mensuelles que tu proposes en zoom.

2) Pour mon ressenti, ce qui est le plus important pour moi : Les méditations, assises avec les mains placées devant les organes étaient extraordinaires. Toute la logique des mouvements avec les animaux et leur induction étaient aussi magiques.

3) Pour la poursuite, je suis bloquée pour le moment par mon dos et j’ai du mal à l’accepter. J’ai toujours pratiqué différents Qi Gong dans la région parisienne où j’habite, Taï Chi Dao Yin et je me perds dans toutes ces spécialités. Le hua Gong me donnait une autre ouverture. Mais je ne suis pas très réceptive aux notions d’augmentation en fréquence et autres dimensions que je ne comprends pas ; j’ai du mal croire à une pratique qui aurait une compréhension totale du monde.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.